Axe qualification

Un axe vous permettant d'obtenir une certification ou un Titre par la Validation des acquis de l'expérience.

Comment passer une VAE ?


Qu’est-ce que la VAE ?
La VAE permet l’obtention de tout ou partie d’une certification (Titre Professionnel, CAP, CAP Agricole) sur la base d’une expérience professionnelle salariée, non salariée ou bénévole de 3 ans minimum. Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury.

 

Quels sont les objectifs de la VAE ?
La VAE a trois objectifs principaux que sont : l’évaluation, la reconnaissance et le développement des compétences professionnelles en vue de l’obtention d’un titre ou d’un diplôme.

 

Qui est concerné par le projet CAP VAE ?
Toute personne :
• qui est en ESAT ou en Entreprise Adaptée
• qui dispose de 3 années d’expérience dans un secteur professionnel
• qui est volontaire, motivée et persévérante
• qui souhaite obtenir un titre ou un diplôme reconnu par l’Etat

 

Quels sont les avantages de la VAE ?
Les titres ou diplômes obtenus par le biais de la VAE sont identiques à ceux que peut obtenir une personne à l’issue de la formation initiale. L’obtention d’une telle certification par un travailleur handicapé est une fierté personnelle et un outil complémentaire pour trouver du travail en milieu ordinaire.

 

Quel est le cadre légal de la VAE ?
La VAE a été créée par la loi de Modernisation Sociale du 17 janvier 2002. Le décret du 20 mai 2009 favorise quant à lui l’accompagnement par les ESAT des travailleurs en situation de handicap dans leurs démarches de qualification et de formation.

 

Les étapes administratives de la VAE
Les dossiers à remplir pour s’inscrire dans une démarche de VAE 

 

En fonction du diplôme préparé par le candidat dans le cadre de la VAE, il est possible de trouver différents types de livrets :


• CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) : délivré par l’Education Nationale, l’obtention de ce diplôme dans le cadre de la VAE requiert que le candidat remplisse deux livrets distincts (livret 1 et livret 2). Quant au CAP Agricole « Option travaux paysagers », délivré par le Ministère de l’Agriculture, il suit le même mode de fonctionnement.
• TP (Titre Professionnel) : délivré par le Ministère chargé de l’emploi, l’obtention de ce titre dans le cadre de la VAE requiert que le candidat remplisse un dossier de recevabilité et un Dossier de Synthèse des Pratiques Professionnelles (DSPP).

 

Les livrets permettent au candidat de justifier de 3 années d’expérience, d’analyser son activité en lien avec le diplôme visé et de communiquer au jury des éléments qu’il pourra développer lors de l’épreuve de validation.


Les livrets des Certificats d’Aptitude Professionnelle
Pour l’obtention d’un CAP, le candidat doit remplir un premier livret (Livret 1) contenant sa présentation (éléments biographiques) et décrivant les activités significatives qu’il a pu faire. Ce premier livret constitue la demande de recevabilité du candidat à la VAE. Le deuxième livret (Livret 2) doit contenir la description et l’analyse des activités professionnelles du candidat. Ces deux livrets seront centralisés au service CAP VAE du Centre de la Gabrielle – MFPASS, qui se chargera de les envoyer aux centres accompagnateurs dont dépend la certification. Les livrets seront transmis dans un dernier temps au jury afin de lui servir de support d’évaluation.


Les dossiers des Titres Professionnels
Pour l’obtention d’un TP dans le cadre de la VAE, le candidat doit remplir un dossier de recevabilité comportant toutes les informations relatives à son parcours professionnel. Les dossiers seront centralisés par le service CAP VAE du Centre de la Gabrielle – MFPASS et envoyés au centre accompagnateur compétent. Le candidat doit également remplir le DSPP qu’il conservera avec lui jusqu’au passage devant le jury.

 

Les étapes de l’accompagnement des candidats
Le positionnement
Le positionnement est effectué sur le lieu de travail du candidat, au début de la démarche de VAE, par un organisme accompagnateur. Il permet d’évaluer les acquis du candidat selon les exigences de la certification qui sont déclinées dans le « référentiel métier ».
Chaque titre ou diplôme possède un référentiel métier qui liste les compétences professionnelles à maîtriser pour prétendre obtenir la
certification.

 

La formation des professionnels encadrants
Les professionnels encadrants qui accompagnent les candidats dans leur démarche de VAE bénéficient d’une formation relative à la VAE. Outre la présentation des référentiels, elle permet aux professionnels encadrants de bien comprendre les enjeux de la VAE et d’acquérir les méthodes d’accompagnement des candidats.

 

La conceptualisation
L’aide à la conceptualisation est destinée aux candidats. Animée par des moniteurs, des bénévoles ou des formateurs, elle peut se faire soit directement en atelier, soit lors de séances de travail en petits groupes. Elle permet aux candidats de retravailler sur les termes professionnels, de séquencer leurs activités professionnelles et d’expliquer les gestes quotidiens réalisés en ateliers en utilisant les termes techniques. La conceptualisation est un préalable souvent nécessaire à la constitution des dossiers.

 

L’aide à l’écriture des dossiers
Tout candidat à une VAE peut bénéficier d’un accompagnement dans la réalisation de son dossier. L’accompagnement a pour objectif d’aider le candidat à :


• choisir et expliciter ses activités
• élaborer un discours en direction du jury
• personnaliser l’information


Le dossier est l’élément de base sur lequel s’appuie le jury pour évaluer le candidat. Dès lors, l’accompagnateur ne doit absolument pas se substituer au candidat pour la rédaction des dossiers, mais retranscrire fidèlement ses propos. Cette aide peut ne pas s’avérer nécessaire si le candidat maîtrise bien l’écrit et n’a pas trop de difficultés à présenter et à expliquer son activité.

 

L’accompagnement renforcé
Il s’agit d’une mise en situation en collectif ou en individuel sur le plateau technique ou dans un centre certificateur qui permet au candidat de renforcer ses acquis.

 

Le jury blanc
Après avoir rempli le dossier, le candidat bénéficie d’une préparation au jury par l’intermédiaire d’un jury blanc. Cette préparation, d’une durée d’une heure, permet de mettre le candidat en situation réelle d’examen, de corriger les lacunes restantes et de le sensibiliser sur le déroulement du jury, l’attitude que doit adopter le candidat le jour du jury et la façon de mettre en valeur son expérience et ses compétences.

 

Le déroulement du jury
La demande de Validation des Acquis de l’Expérience est soumise au jury qui est constitué de représentants qualifiés de la profession visée par le candidat (employeurs, salariés…) et d’autres personnes selon le diplôme.
Lors du passage, le jury vérifie si les acquis dont fait état le candidat correspondent aux compétences, aux aptitudes et aux connaissances exigées par le référentiel de certification du diplôme. A l’issue de l’entretien, le jury peut proposer l’attribution du diplôme si les acquis présentés par le candidat sont suffisants au regard du référentiel.
Dans le cas contraire, le jury a la possibilité de ne valider que certaines unités et peut prescrire une formation complémentaire pour les autres unités qui restent à acquérir.

 

Formations complémentaires
Le candidat qui a vu une partie de ses compétences validées par le jury peut, sur la base des préconisations du jury, suivre une formation complémentaire axée uniquement sur les unités qu’il n’a pas obtenues. A la fin de la formation, le candidat devra redéposer un dossier complémentaire ou produire les preuves de l’acquisition des compétences nécessaires, et repasser devant un jury VAE afin de faire valider les unités manquantes. Le candidat dispose de 5 ans pour obtenir le diplôme dans sa totalité et ce, à compter de la date du relevé de décision du premier jury.

Contacter CAP VAE

​6, rue de la Gabrielle
CS 30295
77414 Claye-Souilly Cedex
Standard : 01 60 27 68 53

www.capvae.com