Axe qualification

 

Obtenir une certification ou un Titre Professionnel par la Validation des Acquis de l'Expérience.

Qu’est-ce que la VAE ?

 

La VAE, Validation des Acquis de l'Expérience, a été créée par la loi de Modernisation Sociale du 17 janvier 2002. Le décret du 20 mai 2009 favorise, quant à lui, l’accompagnement par les ESAT des travailleurs en situation de handicap dans leurs démarches de qualification et de formation.

La VAE permet l’obtention de tout ou partie d’une certification (Titre Professionnel, CAP, BEP, CAP Agricole) sur la base d’une expérience professionnelle salariée, non salariée ou bénévole de 1 an minimum. Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury.

 

Les objectifs de la VAE sont donc l'évaluation et la reconnaissance des compétences professionnelles, en vue d'obtenir un titre professionnel ou un diplôme.

 

Quels sont les avantages de la VAE ?

Les titres ou diplômes obtenus par le biais de la VAE sont identiques à ceux que peut obtenir une personne à l’issue de la formation initiale. L’obtention d’une telle certification par un travailleur handicapé est une fierté personnelle et un outil complémentaire pour trouver du travail en milieu ordinaire.

Qui peut bénéficier du dispositif CAP VAE ?

Pour bénéficier d'un accompagnement par le dispositif régional CAP VAE, les candidats doivent :

  • être en ESAT ou en Entreprise Adaptée ;

  • disposer d'1 année d’expérience, au minimum, dans un même secteur professionnel ;

  • être volontaires, motivés et persévérants : la démarche VAE demande un investissement important ;

  • avoir le souhait d'obtenir un titre ou un diplôme, reconnu par l’Etat.

Quelles sont les étapes d'une VAE via le dispositif CAP VAE ?

 

 

  • Le positionnement

Le positionnement permet d’évaluer les acquis du candidat, selon les exigences de la certification déclinées dans le « référentiel métier ».

Chaque titre ou diplôme possède un référentiel métier qui liste les compétences professionnelles à maîtriser pour prétendre obtenir la certification.

  • L'information aux moniteurs / encadrants / référents VAE

Les professionnels encadrants qui accompagnent les candidats dans leur démarche de VAE bénéficient d’une information relative à la VAE. Outre la présentation des référentiels, elle permet aux professionnels encadrants de bien comprendre les enjeux de la VAE, et d’acquérir les méthodes d’accompagnement des candidats.

  • La gestion des dossiers administratifs

Le dispositif régional CAP VAE se charge de vérifier les dossiers de recevabilité et/ou les livrets, et de les transmettre aux ministères compétents.

  • L'accompagnement à la rédaction des dossiers

 

Tout candidat à une VAE peut bénéficier d’un accompagnement dans la réalisation de son dossier. Cet accompagnement a pour objectif d’aider le candidat à :

  • choisir et expliciter les activités qu'il présentera devant le jury ;

  • rédiger et mettre en forme le dossier, si besoin ;

  • élaborer un discours en direction du jury ;

  • personnaliser l’information.


Le dossier est l’élément de base sur lequel s’appuie le jury pour évaluer le candidat. Dès lors, l’accompagnateur ne doit absolument pas se substituer au candidat pour la rédaction des dossiers, mais retranscrire fidèlement ses propos. Cette aide peut ne pas s’avérer nécessaire si le candidat maîtrise bien l’écrit et n’a pas trop de difficultés à présenter et à expliquer son activité.

  • Le jury blanc

Une fois le dossier terminé, le candidat bénéficie d’une préparation au jury par l’intermédiaire d’un jury blanc. Cette préparation permet de mettre le candidat en situation réelle d’examen et de corriger les éventuelles lacunes.

  • Le jury

La demande de Validation des Acquis de l’Expérience est soumise au jury qui est constitué de représentants qualifiés de la profession visée par le candidat (employeurs, salariés…) et d’autres personnes selon le diplôme.Lors du passage, le jury vérifie si les acquis dont fait état le candidat correspondent aux compétences, aux aptitudes et aux connaissances exigées par le référentiel de certification du diplôme.

A l’issue de l’entretien, le jury propose soit l’attribution du diplôme, soit la validation partielle du diplôme. Pour ce dernier cas, le candidat bénéficie des unités validées pendant 5 ans. Il pourra alors se présenter à un prochain jury pour valider les unités manquantes.

Quels sont les dossiers à compléter ?

Selon que le candidat vise un titre professionnel ou un CAP/BEP, les dossiers à compléter sont différents.

  • Les dossiers administratifs

Avant de pouvoir engager une démarche de VAE, le candidat doit compléter un dossier administratif : le dossier de recevabilité, ou livret 1, pour les TP et les CAP/BEP.

Pour les CAP Agricole, le dossier est spécifique et sera remis au début l'accompagnement.

Ces dossiers doivent comporter toutes les informations relatives au parcours professionnel des candidats.

Cela permet au candidat de justifier de 1 année d’expérience professionnelle, au minimum, dans un même domaine d'activité, d’analyser son activité en lien avec le diplôme visé et de communiquer au jury des éléments qu’il pourra développer lors de l’épreuve de validation.

 

Ensuite, ces dossiers sont centralisés par le dispositif CAP VAE et envoyés aux ministères compétents.

A la réception des dossiers par les ministères compétents, une commission se réunit pour évaluer la recevabilité des candidats.

 

Lorsque le dossier est recevable, le candidat reçoit un courrier à son domicile lui indiquant qu'il peut entreprendre une démarche de VAE.

  • Les Titres Professionnels (TP)

Un Titre Professionnel est délivré par le Ministère du travail.

Après avoir reçu la notification de recevabilité, le candidat devra remplir un Dossier Professionnel (DP), qu'il présentera devant le jury.
 

  • Les CAP / BEP

Un CAP (Certification d'Aptitude Professionnelle) ou un BEP (Brevet d'Etudes Professionnelles) est délivré par le Ministère de l'Education Nationale.

Après avoir reçu la notification de recevabilité, le candidat devra remplir un livret 2, qu'il présentera devant le jury.

  • Le CAP Agricole (CAPA)

Le CAP Agricole, option jardinier paysagiste, est délivré par le Ministère de l’Agriculture.

 

Comme pour le CAP ou le BEP, un dossier administratif est à remplir, suivi d'un dossier similaire au livret 2.

Les dossiers sont remis suite au premier accompagnement.

Les dossiers rédigés sont ensuite centralisés par le dispositif CAP VAE, et envoyés aux membres du jury.

Contacter CAP VAE

​6, rue de la Gabrielle
CS 30295
77414 Claye-Souilly Cedex
Standard : 01 60 27 68 53

www.capvae.com